S’il y a quelque chose qui peut être la source d’anxiété, c’est bien de parler à son ex.

Rien que de penser au moment où le contact s’établira, vous pouvez très facilement avoir la boule au ventre.

Bien que cette tâche semble ardue, parler à son ex est toutefois possible et est bien moins difficile que cela ne laisse paraître.

parler à son ex - confrontation avec son ex

 

Parler à son Ex:

L’ennemi numéro un : le Stress

Le stress est la principale cause de bien de tracas quand vient le moment de parler avec son ex.

La plupart des raisons qui font que la discussion tombe à l’eau découlent de l’incapacité à combattre l’anxiété.

Pour que la discussion se passe sans encombre, il vous faut donc gérer votre stress et vous affranchir de la boule qui vous tenaille le ventre. Pour cela, la meilleure solution consiste à lâcher prise.

Il est certes normal d’éprouver de la peur en pensant au moment où il faudra parler à son ex, mais il est toutefois inutile de se torturer avant.

Essayez d’imaginer ce moment d’une manière positive. Contrairement à ce que vous pouvez appréhender, le fait de parler avec votre ex peut, au contraire, être agréable.

Faire quelques exercices de respiration est aussi une bonne méthode pour garder le contrôle lorsqu’il faut parler à son ex. En respirant profondément et calmement, vous serez en mesure de vous calmer et de vous détendre.

Si vous ne réussissez pas à vous défaire de votre stress, n’hésitez pas à l’évacuer en pratiquant une légère activité physique avant le moment fatidique.

 

Ce qu’il faut éviter

Pour que parler à son ex soit une réussite, il existe une certaine liste de choses à éviter.

  • La première consiste à ne pas dire trop de choses en même temps. Vous risquerez, en effet, de vous emmêler les pinceaux lors de la discussion. Il faut veiller à n’aborder qu’un sujet à la fois. Vous serez ainsi en mesure de garder le contrôle et de ne pas vous exposer au stress.
  • En second lieu, il faut éviter de tourner autour du pot et de communiquer à moitié. Avant la rencontre vous avez eu le temps de bien réfléchir sur ce que tenez à évoquer. Il est donc avisé d’aborder le vif du sujet. Trop de sous-entendus et d’idées mal exprimés peuvent, en effet, être la source de malentendus qui vont apporter plus de problèmes qu’autre chose.

Vous l’avez compris, une bonne préparation est le meilleur moyen de garder la maîtrise de soi en toutes circonstances!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.