Etre célibataire à 30 ans est un état de fait qui est de plus en plus fréquent.

En principe, le cap de la trentaine est marqué par l’accomplissement de plusieurs étapes importantes de la vie. A cet âge beaucoup ont, par exemple, déjà passé la bague au doigt ou ont des enfants.

Faut-il donc s’inquiéter si on est toujours célibataire à 30 ans ?
célibataire à 30 ans au telephone

Célibataire à 30 ans ? Oui, mais avec raison

Comme toute chose, être célibataire à 30 ans peut s’expliquer de diverses manières.

Il existe des raisons plus ou moins importantes mais celle qui arrive en tête est la raison du coeur.

Une déception résultant d’une série de mauvaises relations amoureuses fait que la méfiance vient s’installer petit à petit. Il devient ainsi plus difficile de s’engager dans une relation de peur de subir une énième désillusion. De fil en aiguille, le célibataire est constamment à la recherche de la personne parfaite regroupant toutes les qualités que les précédentes n’ont pas eues.

D’autres raisons comme la durée des études, par exemple, entrent aussi dans l’explication de cet état. En effet, il n’est pas rare de trouver des cursus qui s’étalent sur une dizaine d’années d’études, voire plus.

Les contraintes professionnelles peuvent aussi être à l’origine du célibat. Bon nombre de personnes sont, en effet, amenées à se déplacer fréquemment. Ils préfèrent donc rester seuls tant que leur vie n’est pas stabilisée.

 

Faut-il s’inquiéter et comment s’en sortir?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent penser, être célibataire à 30 ans est loin d’être une fatalité.

A trente ans, vous avez encore le temps et il n’est pas trop tard pour trouver la personne qui vous sied le mieux.

Si la raison de votre célibat est d’ordre professionnelle ou liée aux études, il n’y a pas de conseil à donner. Vous trouverez aisément le chemin qui vous sortira du célibat.

Dans le cas contraire, rien n’est perdu et les solutions ne manquent pas. Si vous faîtes partie des personnes qui sortent d’une mauvaise relation amoureuse, dites-vous que ce que vous avez vécu peut, contre toute attente, vous servir de tremplin pour votre prochaine relation. Forte de votre expérience, vous êtes la plus à même d’édifier une relation solide et durable.

 

Veillez aussi à entretenir votre vie sociale. Évitez de rester cloîtrée à la maison et partez à la rencontre de nouvelles relations. Vous mettrez, de cette manière, toutes les chances de votre côté pour trouver la personne idéale qui mettra un terme à votre célibat.

Et pour en savoir plus sur les techniques de séduction, regardez cette série de vidéos gratuites:

encart

2 Comments on Célibataire à 30 ans : Faut-il tirer la Sonnette d’Alarme ?

  1. ce n’est pas un drame d’être célibataire à 30 ans, tout le monde a son destin. Un jour ou l’autre soit on se mariera soit on restera comme on est. Après tout, quand on est célibataire, on a cet avantage de draguer partout, sur bazoocam sans se soucier qu’on va être attrapé par l’autre ! .)

    • moi g 34 ans et je pense que les carottes sont cuites! je sors je travaille mais… Il y a des filles plus jeunes et plus belles que moi! j’en vois tous les jours !c un gâchis immense! je suis triste mais c comme ça ! malgré mes efforts, ya rien ! je pense être trop moche et trop réservée ! victime du mauvais œil et de la jalousie ! des gens qui veulent me voir malheureuse ! j’en suis venue à m’occuper des enfants des autres, vu que pour moi c trop tard ! personne ne voudra d’une vieille de presque 40 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.